Select Page

L’été revient… les chaleurs aussi : avez-vous pensé à la ventilation du bâtiment ?

17 06 2020Bâtiment

Le bâtiment d’élevage est l’un des postes les plus importants d’une exploitation. Les vaches peuvent passer 4 mois en bâtiment (période hivernale) comme toute l’année (système 100% bâtiment). De plus « d’ici 2050 les températures estivales augmenteront d’environ 1 à 2 °C » selon les projections Météo France pour le projet CLIMALAIT.  En ILLE ET VILAINE on compte déjà plus de 70 jours supérieurs à 25 degrés en moyenne depuis 2003.

Stress thermique

Les vaches sont donc de plus en plus sujettes au stress thermique pouvant commencer au printemps et se terminer en automne : +1°C à partir de 25°C ferait chuter de 1 à 4 kg de lait produit par vache et par jour (source : étude Idele).

Pour un troupeau de 100 vaches laitières, cela représente des pertes économiques entre 35 et 140€ par jour, soit une perte potentielle comprise entre 2 450€ et 9 800€ par an.

L’ambiance dans les bâtiments d’élevage prend donc toute son importance pour le confort des animaux et préparer ces derniers au changement climatique.

Pour rappel : à partir de 15°C les vaches ont besoin de fournir des efforts d’adaptation. Au-delà de 30°C elles sont en situation de souffrance. Caroline Oulhen nous explique en détails le stress thermique dans son article « Comment limiter le stress thermique chez les vaches »

Tout l’enjeu est de réussir à rafraîchir au maximum les animaux en été dans le bâtiment et que ce dernier reste aussi fonctionnel pour l’hiver.

Ouvertures du bâtiment

Avant de se dire «  Il me faut des brasseurs d’air », pensez « Je dois travailler les ouvertures ventilantes de mon bâtiment ». Sans ouvertures, les brasseurs ne seront d’aucune utilité (pas de création de flux d’air).

Eilyps a développé un diagnostic ventilation avec des capteurs connectés pour cibler précisément les problèmes de ventilation rencontrés sur votre bâtiment.

Consulter notre fiche produit « Audit Ventilation » pour plus de détails sur le sujet.

Diagnostic ventilation

« J’évalue l’efficacité des nouvelles ouvertures ventilantes de mon bâtiment » : reprise de mesures avec le diagnostic ventilation Eilyps et orientation vers de nouvelles préconisations et/ou vers des solutions mécaniques.

Ventilation mécanique

L’Institut de l’Elevage le dit, « quand la ventilation naturelle et la réduction du rayonnement solaire ne suffisent pas pour rafraîchir les animaux, il faut penser à la ventilation mécanique ».

Plusieurs solutions existent : brasseurs d’air, gaines soufflantes. Néanmoins, attention à leur emplacement dans le bâtiment ! Un diagnostic doit être réalisé avec un expert avant leur mise en place.

Eilyps vous propose pour cela un conseil indépendant sur-mesure sur le choix de la solution mécanique la plus adaptée à votre bâtiment.

Mise en place et mesures

Mise en place des solutions mécaniques et reprise de mesures avec l’audit ventilation pour valider l’efficacité des solutions choisies.

Pour aller plus loin

Installation de brumisateurs et / ou d’un douchage

Ces deux solutions sont efficaces pour rafraîchir les animaux de 1 à 2°C sans ajouter de l’humidité en bâtiment si et seulement si l’air n’est pas déjà trop humide (> 50% d’humidité relative).

Alice ELVINGER

Alice ELVINGER

Membre du service bâtiment TECMATEL, Alice intervient en tant que consultante pour vous aider à prendre des décisions quant à la ventilation de vos bâtiments d’élevage.

alice.elvinger@eilyps.fr

Je souhaite recevoir des informations sur la ventilation de mon bâtiment

0 Comments

»Recevez

Share This