Sélectionner une page

Comment faire progresser votre élevage de bovins viande ?

Vous êtes producteurs de bovins viande. Vous êtes passionné par votre métier et êtes à la recherche d’une maitrise parfaite de vos résultats technico- économiques. Vous avez besoin d’outils de comparaison pour progresser et pérenniser votre élevage. Pour cela, vous devez analyser différents facteurs de votre exploitation pour prendre les meilleures décisions

Stratégie fourragère et alimentation

La consommation des bovins adultes avoisine 5 tonnes de matière sèche de fourrage à l’année. C’est le poste des charges opérationnelles le plus important. La qualité et la quantité  des fourrages produits et distribués est essentiel à la constitution du revenu. Le type de bovins viande élevé doit être adapté au potentiel agronomique des terres. Dans les zones herbagères, l’élevage d’un troupeau de vaches allaitantes a toute sa place en exploitant le mieux possible la production de l’herbe.

L’engraissement des mâles à base d’ensilage de maïs sera possible si les rendements de cette culture sont  de bon niveau (mini 12t de MS/ha). Dans tous les cas, la production des fourrages devra subvenir à la consommation des animaux tout au long de l’année. Les effectifs seront optimisés pour ne pas créer de déficit fourrager.

Une approche globale du système fourrager est  nécessaire pour mener à bien son élevage.  Afin d’obtenir des performances animales adaptées au type d’animaux produits, la connaissance de la valeur des fourrages est un préalable. L’analyse des fourrages est un outil à privilégier, il  permet de calculer au plus juste les  rations en optimisant les coûts.

Productivité, reproduction, des valeurs essentielles en élevage de bovins allaitant

La productivité des troupeaux de bovins viande est un pilier de la constitution du revenu. Des  différences notables existent entre élevage. Le nombre de veaux sevrés est un indicateur précieux de productivité et d’efficacité, il doit être compris entre 95 et 100%. Pour cela, les intervalles vêlages-vêlages moyens ne doivent pas dépasser  380 jours. La mortalité des veaux doit être en dessous de 10% et les vaches vides vendues.

L’Age au vêlage des primipares sera compris dans un intervalle entre 26 à 35 mois selon la période de vêlage. Chaque année un bilan de productivité doit être réalisé. Son analyse permet de définir les marges de progrès.

Sélection et génétique, des valeurs ajoutées

En élevage allaitant, les vaches ont  une espérance de vie d’une douzaine d’années, elles  donnent  naissance à 9-10 veaux  en moyenne. Leur qualité génétique a une grande valeur pour assurer le revenu. La sélection des animaux en utilisant le contrôle de croissance permet d’améliorer rapidement la valeur génétique du troupeau. La productivité s’en trouve améliorée et la valeur marchande des bovins nettement augmentée.

Les index comme la facilité de naissance, le potentiel de croissance et la capacité laitière issus du contrôle de croissance sont des outils fiables pour progresser.

Le bilan génétique édité une fois par an sert de tableau de bord et permet de sélectionner précisément les futurs(es) reproducteurs/reproductrices.

Maitriser les coûts de production

La production de viande bovine souffre régulièrement de la chute des cours. Si les prix de vente en 2017 sont supérieurs à 2016, la volatilité des matières premières et la baisse de consommation constatée fragilise la production. Face à ce contexte incertain, il est nécessaire de connaitre les coûts de production afin de dégager des marges de progrès et de renforcer la compétitivité de l’élevage. La réalisation d’un diagnostic « coût de production » est essentielle.

La formation, lieu d’échange et de progrès

Dans le grand ouest, bassin laitier par excellence, les éleveurs de bovins viande sont minoritaires et souvent isolés. Lesformations regroupant les éleveurs par petit groupe (7 à 10 personnes) favorisent les échanges sur différents thèmes comme l’alimentation, la santé des veaux ……Des nouveaux thèmes comme  les prairies pharmacies ou l’éthologie favorisent de nouvelles pratiques. La formation sur les  coûts de production est à privilégier, elle  met en évidence les forces et les faiblesses du système de production.

Une base de données riche pour piloter son élevage, se comparer et progresser

Plus de 30.000 animaux de race à viande sont connus dans notre base de données. C’est un  gisement qui permet de produire de nombreuses références. Celles-ci  associées à des  critères technico-économiques fournies de nombreux ratios pour piloter les élevages.

Chaque année, les éleveurs de bovins viande peuvent disposer de bilans techniques, économiques et génétiques [lien « plaquette résultats technico eco viande»]. Ces outils permettent de se situer et de se comparer pour progresser.

Riche de sa forte expérience en élevage de bovins viande, Eilyps grâce à ses conseillers spécialisés apportent de multiples conseils aux éleveurs. L’observation, la bonne connaissance des fonctionnements des exploitations de bovins viande associés à l’analyse des résultats de chaque élevage crédibilisent nos actions et favorisent de meilleurs résultats dans les élevages que nous suivons.

[kkstarratings]

Besoin de conseils pour faire progresser votre élevage bovins?