Sélectionner une page

Sortir ses veaux en Bio : où en est-on exactement ?

14 04 2021BIO, Eilyps, Veaux

C’est un des grands sujets du moment en Bio, sortir les veaux ! Oui mais dans quelles conditions et surtout quels sont les aspects réglementaires précis.

Il faut dorénavant proposer un accès à une aire d’exercice extérieure aux veaux d’élevages laitier en phase lactée et ce dès 7 jours. Une fois qu’ils sont sevrés, c’est l’accès à une aire de pâturage qu’il faut leur proposer.

Revenons un moment sur ce que nous dit la réglementation. Cette demande du cahier des charges n’est pas récente et date du dernier règlement entré en vigueur au 1er janvier 2019. Avec l’avènement de la nouvelle mouture du cahier des charges, c’est simplement une application plus stricte des exigences autour de la sortie des veaux qui a été mise en place. Le règlement Bio précise bien que « les animaux d’élevage bénéficient d’un accès permanent à des espaces de plein air, de préférence des pâturages, chaque fois que les conditions climatiques et l’état du sol le permettent, sauf si des restrictions et des obligations relatives à la protection de la santé humaine et animale sont imposées en vertu de la législation communautaire » (Art. 14 RCE 834/2007).

D’autre part, le guide de lecture (i.e. l’interprétation détaillée du cahier des charges permettant aux organismes certificateurs de bien le comprendre) précise depuis longtemps (2013) que « le logement des veaux au-delà d’une semaine doit se faire dans des cases permettant d’accueillir plusieurs animaux dans le respects des surfaces de l’annexe III. ».

Elles sont décrites ainsi :

Poids vif minimal (kg) m2/tête
Vaches laitières 4,5
Bovins d’engraissement (veaux, …) jusqu’à 100 1,1
jusqu’à 200 1,9
jusqu’à 350 3
supérieur à 350 3,7 avec un minimum de 0,75 m2/100 kg
Taureaux pour la reproduction 30

Elles sont à ajouter aux surfaces de couchage et n’incluent pas non plus les surfaces de pâturage qui ne sont pas clairement définies à l’heure actuelle. 

En pratique…

L’application de ces conditions de vie pour les veaux doit se faire dès maintenant car c’est une exigence ancienne du cahier des charges. Toutefois, il ne devrait pas y avoir de déclassement pour non–respect avant 2022. En tout état de cause, c’est l’avis de votre organisme certificateur qui fait foi.

Ces aires d’exercice extérieures doivent, à priori, correspondre aux critères suivants :

  • Elles ne doivent pas être totalement couvertes mais peuvent l’être partiellement
  • Elles doivent être accessible depuis le bâtiment
  • Elles peuvent être en béton (si récupération des jus OK)
  • Elles peuvent être sur terre battue ou même être un petit paddock herbager
  • L’accès à ces surfaces d’exercice doit être possible à tout moment pour l’animal même si les conditions météorologiques ne l’incitent pas à sortir de sa case abritée
  • Lorsque les conditions climatiques sont dégradées (ex : hiver) les veaux ne sont pas obligés d’avoir un accès extérieur

Les veaux laitiers mâles et femelles :

  • Peuvent rester en case individuelle jusqu’à 7 jours, au-delà ils doivent impérativement être logé de manière collective
  • Doivent avoir accès à une aire extérieure telle que décrite précédemment

Quelles sont les solutions pratiques ?

  • Si l’organisation de votre bâtiment le permet → modifier la nurserie actuelle
  • Ajouter des igloos ou niches collectives
  • Evoluer vers un système de mères-nourrices
  • Grouper ses vêlages pour n’avoir à élever les veaux qu’en période hivernale

Cette évolution des conditions d’application du cahier des charges perturbent les systèmes d’élevage des veaux de nombreux éleveurs. Des discussions sont en cours au niveau politique afin d’obtenir un délai pour la mise en application et d’éventuelles subventions pour les investissements nécessaires à la mise en conformité.

Quoi qu’il en soit, c’est un élément important du cahier des charges et il va changer de nombreuses pratiques, notamment autour du pâturage des jeunes animaux et de l’organisation du travail.

Pour en savoir plus…

Si vous avez des questions, envie de creuser le sujet… n’hésitez pas à contacter nos experts bio ou à visionner notre  Webinaire Veaux Bio où Gilles Billon, expert réglementation chez Bureau Veritas nous apporte son éclairage sur la situation. 

Un aménagement conforme à l’application de la réglementation

L’aire d’exercice est couverte intégralement, ce n’est pas conforme à la réglementation

Contact

Pauline Woehrlé

06 88 84 29 11

pauline.woehrle@eilyps.fr

Chef Marché Agriculture Biologique – Consultante – Formatrice

Suivez-nous sur :

Share This