Sélectionner une page

Ecornage : Quelles sont les bonnes pratiques ?

L’écornage est une pratique courante dans les élevages bovins pour assurer la sécurité des personnes manipulant les animaux mais aussi celle des bovins eux-mêmes. En effet, les blessures qu’ils peuvent s’infliger peuvent être graves et handicapantes.

Si le gène « sans cornes » commence à apparaître, de nombreux individus n’en bénéficient pas et doivent encore être écornés.

Pour y parvenir, plusieurs méthodes existent. Comment rendre cette pratique la moins douloureuse possible ? Pour ce faire, la Chartre des Bonnes Pratiques d’Elevage préconise l’ébourgeonnage (point 5.4).

Tour d’Horizon des différents types d’écornages.

L’ébourgeonnage, s’il est réalisé sur un veau de moins de 2 mois

Le bourgeon cornual est encore peu développé car il n’est pas soudé à l’os du crâne.

Il peut être détruit par cautérisation avec :

  • Un brule corne soit un ébourgeonnage thermique pour les veaux de 2 à 8 semaines
  • Une pâte caustique soit un ébourgeonnage chimique pour les veaux de moins de 2 semaines

L’écornage, s’il est réalisé sur un veau de plus de 2 mois

La zone du bourgeon cornual est richement vascularisée et la corne est développée.

La cautérisation est plus difficile et la douleur plus importante.

L’ébouttage de l’animal adulte

A l’âge adulte, il devient impossible de retirer le tissu produisant la corne, on parle alors d’ébouttage.

L’utilisation d’un matériel spécifique permet un travail plus précis et plus rapide. La pose d’un garrot est vivement recommandée pour éviter les hémorragies.

 

La recommandation est donc d’effectuer l’écornage (ou ébourgeonnage) sur des veaux âgés de 2 à 4 semaines

 

Les 7 étapes de l’ébourgeonnage

  • Bien contenir la tête du veau
  • Tondre la zone du cotillon
  • Ebourgeonner avec le bon matériel
  • Vérifier la cautérisation
  • Désinfecter la plaie
  • Contrôler l’état de la plaie
  • Surveiller les animaux ébourgeonnés

La prise en charge de la douleur

Elle est vivement recommandée avant 28 jours d’âge. Après 28 jours, elle devient obligatoire grâce à une anesthésie locale, régionale ou générale. L’utilisation d’un anti-inflammatoire est un complément utile pour limiter la douleur après l’acte et ainsi diminuer les pertes de croissances.

Vous souhaitez faire écorner vos animaux ?

Eilyps vous propose 2 solutions :

  • Des formations à l’ébourgeonnage du veau
  • De l’ébouttage par notre équipe de pédicures Multi Services Bovins
[kkstarratings]

Besoin de conseils en ecornage?