Sélectionner une page

Tout savoir sur la sélection génétique

La sélection génétique fait partie intégrante du métier d’éleveur. C’est une voie d’amélioration du potentiel de production du troupeau pour améliorer la rentabilité économique. Les éleveurs peuvent choisir les axes de travail qu’ils souhaitent, que ce soit sur les critères de production lait et taux, sur la santé animale et la résistance aux maladies, ou encore sur les performances de reproduction.

Deux stratégies possibles : un troupeau en race pure ou le croisement entre races.

Particularités des races pures

En France, plus de 90% du troupeau laitier est en race pure. Cette stratégie, très majoritaire, permet d’obtenir un troupeau relativement homogène en morphologie et production, avec des caractéristiques génétiques bien fixées d’une génération à l’autre. Par contre, la consanguinité augmente régulièrement dans ces races pures. Elle impacte négativement le système immunitaire et certains points faibles apparaissent, telle que la baisse de rusticité et de fécondité.

Le mélange des races

Depuis plus de 20 ans, certains pays comme la Nouvelle-Zélande, l’Irlande, les USA ou encore la France, pour justement pouvoir corriger les points faibles des races pures, connaissent un développement  d’animaux laitiers issus de croisement entre races laitières. Les croisements les plus utilisés sont le KIWI (Holstein x Jersey) et le PROcross (Holstein x Montbéliard x Rouge Scandinave).

En effet, mélanger les sangs permet de profiter de la complémentarité et des qualités des races choisies. Les animaux gagnent en vigueur et s’adaptent plus facilement aux systèmes de production. Ils bénéficient de l’effet hétérosis en terme de performances de production, de santé et de reproduction. Le croisement solutionne également les problèmes liés à la consanguinité. Par contre, les animaux croisés sont plus hétérogènes qu’en race pure, notamment en ce qui concerne la morphologie.

A ce jour, les animaux laitiers issus de croisement sont encore largement minoritaires. Malgré tout, cette alternative interpelle de plus en plus d’éleveurs. Des études récentes montrent que le croisement entre races peut être une alternative crédible pour les éleveurs à la recherche d’animaux plus rustiques. Les résultats techniques s’améliorent rapidement, dès la première génération, sur les aspects fertilité et santé. Ce sont des animaux qui demandent moins de soins et donc moins de temps de travail pour les éleveurs.

Les choix  génétiques  d’aujourd’hui portent leurs fruits sur du moyen terme et nécessitent une véritable réflexion en amont de la part des éleveurs. Eilyps peut vous aider à réfléchir et vous conseiller sur la meilleure stratégie génétique à adopter.

En savoir plus sur la sélection génétique?