Sélectionner une page

Conseil robot de traite : révélez vos performances

Votre structure a évolué dernièrement : volume de production, surfaces, baisse de la main d’œuvre… Le bloc traite n’a, quant à lui, pas subit d’évolution depuis quelques années. Les conditions de traites deviennent pesantes et le temps passé à traire s’allonge.

Premier cas de figure, vous envisagez d’installer un robot de traite mais vous ne savez pas vers qui vous orienter ? Votre élevage est-il adapté à la conduite robot ? Etes-vous « robot-compatible » ?

Second cas de figure. Vous êtes déjà équipé d’un robot de traite et vous souhaitez maximiser ses capacités. Comment raisonner votre système de façon globale à moyen-long terme pour favoriser le bon fonctionnement de votre robot de traite ? Votre système est-il tout simplement cohérent ?

Si vous vous posez toutes ces questions, un éclairage s’impose.

Les premières étapes pour installer un robot de traite

Des adaptations et la maîtrise de certains points sont à prévoir selon chaque système. Afin d’optimiser les performances du robot et donc les performances  économiques, il est souhaitable d’anticiper l’arrivé du robot et de modifier tous les éléments en amont.

Commencez par examiner les points suivants :

  • Quels aménagementsdois-je réaliser dans mon bâtiment ?
  • Mon bâtiment est-il adapté pour accepter un robot ?
  • Quelle stratégie alimentaire doit-on mettre en place ? (Choix des aliments, ration, volume de stocks)
  • Quel type de pâturage privilégier ? (pâturage dynamique, paddocks, fil avant, aménagement des chemins ?)
  • Quelle est la situation du troupeau au niveau de la qualité du lait?

L’aspect économique : un critère essentiel

Malgré une baisse des tarifs depuis quelques années, le robot représente toujours un budget important dans l’exploitation. Il ne faut pas se baser uniquement sur ce montant car bien souvent le robot engendre d’autres dépensesnécessaires à son bon fonctionnement. Des postes comme l’aménagement autour du robot sont à budgétiser et des frais annexes sont à prévoir :

  • Électricité, plomberie
  • Traitement de l’eau éventuel
  • Investissement dans des silos d’aliments ?

Un aménagement efficace autour du robot est gage d’un bon fonctionnement et d’optimisation du temps de travail.

Avant de vous lancer, il est indispensable de réaliser une étude économique complète.  Une projection permet de déterminer si le projet est réalisable.

Maximiser les capacités de votre robot de traite

Le volume de production de lait possible sur une stalle de traite a fortement augmenté depuis ces dernières années. Auparavant, nous parlions de 500 000 litres de lait par stalle. Aujourd’hui nous parlons plutôt de 700 – 750 000 litres possibles. Demain, il faudra envisager 800 – 900 000 litres de lait par stalle.

Les éleveurs s’orientent souvent sur l’augmentation de la production par vache pour réaliser ce volume important. Une stratégie alimentaire (ration, choix des aliments) doit être réfléchie sur le long terme.

 

Toutefois, la stratégie alimentaire  n’est pas le seul élément à prendre en compte :

  • Une interprétation des données globales et individuelles du troupeau et de la conduite de l’élevage est à réaliser. Il faudra ajouter à cela, la définition de plans d’actions liés aux choix des réformes et à la sélection des animaux.
  • Les paramétrages du robot sont à observer et à adapter selon votre élevage (acceptation de traite, temps de traite).
  • L’organisation et le confort du bâtiment ont un impact sur le bien-être animal qui permet de gagner les quelques kg de lait supplémentaires pour réaliser ce volume de lait important.

Votre système est-il cohérent ?

Un robot peut s’intégrer dans différents systèmes d’exploitation : système pâturant, bâtiment 100%, agriculture biologique… Il est important de raisonner l’exploitation de façon globale.

Depuis de nombreuses années, Eilyps intervient en traite robotisée auprès de différents systèmes d’exploitation. Cette solide expérience nous procure une vision globale pour adapter nos conseils robot de traite  selon vos objectifs et vos sensibilités.

 

La cohérence du système joue un rôle prépondérant sur la rentabilité économique de l’atelier. Pour analyser la cohérence de votre système, nous examinons précisément les points suivants :

  • coûts alimentaires,
  • coûts de production,
  • coûts de fonctionnement.

Ensuite, nous réalisons une comparaison avec les données présentes dans notre « base de données ».

Cette démarche permettra de vous vous situer par rapport à des groupes de référence (élevages équipés de robots ou de salles de traites) et de déterminer les marges de progrès possibles. Cette comparaison peut avoir lieu lors d’un bilan annuel ou en groupe.

 

Le robot est un révélateur de performance. S’il s’avère bénéfique pour certains, d’autres éprouveront des difficultés en raison du changement de mode de traite.

 

Eilyps vous accompagne sur toutes ces étapes de réflexion d’un projet robot, afin de valider le changement de système de traite et de déterminer si vous êtes, ainsi que votre exploitation « robot-compatible ».

Le conseil robot de traite optimise les résultats techniques et économiques de votre exploitation et pérennise votre atelier lait.

5 (100%) 2 votes

Besoin de conseils en matière de robot de traite?