Select Page

Répondre au tassement des sols engendré par les conditions météorologiques

18 02 2020Fourrages et cultures0 comments

Les conditions météorologiques de ces dernières semaines ont provoqué un tassement des sols. Dans ce contexte, les sols de la région sont fortement impactés sur leurs aspects physique, biologique et chimique. Il est donc important de remédier à cette situation pour ne pas prendre de risques pour les prochaines cultures.

A titre d’exemple, entre le 01/10/19 et le 31/01/20, les précipitations ont atteint 452 mm à la station météo de Rennes. Sur la même période, les normales mensuelles affichent un cumul à 283 mm, soit 169 mm de plus l’hiver dernier… Dans ce contexte, les sols de la région sont fortement impactés sur leurs aspects physique, biologique et chimique.

Tassements et risques d’asphyxie

L’excès d’eau a favorisé la prise en masse, augmentant ainsi les tassements sur les horizons superficiels à intermédiaires. L’asphyxie sur 15 cm de profondeur a impacté négativement la vie du sol et ses activités, ce qui devrait déjà se faire ressentir au printemps dans les cultures par la réduction du potentiel de minéralisation. En effet, les micros et macroporosités du complexe sol, au niveau de la rhizosphère, sont rendues difficile d’accès pour les travailleurs du sol. Il en est donc de même pour les matières organiques, ralentissant leur dégradation. 

Impacts sur les cultures

Le phénomène de tassement engendré par les précipitations incessantes de ces derniers mois se répercute, par ses effets sur les autres composantes biologique et chimique du sol, sur le rendement des cultures.

Céréales à paille

En céréales à paille, le risque est d’avoir des systèmes racinaires moins développés qu’à la même époque en conditions classiques. Il en résulte des systèmes moins denses avec un volume d’exploration amoindri. Pour rappel, à épi 1 cm, environ 90% du système racinaire est installé en normale.

Il est fortement recommandé cette année de piloter la fertilisation avec un outil de précision, pour répondre au mieux au contexte (pour plus de renseignements sur nos outils contacter le service Agronomie d’Eilyps au 02.30.21.03.20). Observez bien vos parcelles pour ajuster vos apports minéraux selon les bons stades au champ. Le choix des couverts pour cet été devra se baser sur une stratégie de renforcement des sols dans de nombreux cas, en diversifiant les systèmes racinaires de par leurs profils et profondeurs d’actions.

Maïs

La compaction des sols en culture de maïs est particulièrement dommageable. Les essais menés par Arvalis ont montré des pertes de rendement de 30% en sols tassés en comparaison à un sol non tassé pour un maïs fourrage. Les parcelles en couverts, composés d’espèces dont les systèmes racinaires sont diversifiés, et profonds, verront ce risque réduit car ils facilitent le drainage des eaux et agissent positivement sur la structure (Ex : Tournesol, Radis Chinois, Phacélie, Féverole, etc.). Vigilance pour les parcelles en dérobées à base de Ray-grass qui, malgré leur capacité à puiser l’eau des sols, risque d’accentuer cet effet de prise en masse compte tenu de leur système racinaire bien dense.

Il est dans ce cas recommandé d’effectuer un diagnostic de fertilité physique avant destruction pour définir les niveaux de tassement (pour plus de renseignements sur nos outils contacter le service Agronomie d’Eilyps au 02.30.21.03.20). Ce dernier orientera sur les travaux de préparation de sol pour la réussite de la culture selon le niveau et la profondeur du tassement. Limitez la charge à vos prochains passages lors des prochains apports organiques. Cette année particulièrement il est préférable de revenir plusieurs fois « moins lourd » pour éviter les tassements en profondeur, plus compliqués à retravailler.

Les diagnostics à la parcelle pour agir

Les diagnostics de fertilité des sols permettent d’ajuster les pratiques pour atteindre le potentiel de vos terres. Eilyps vous accompagne dans l’évaluation de la fertilité de vos sols sur les critères physique, biologique et chimique, pour rendre vos systèmes plus autonomes.

Thibault BERNÉ

Thibault BERNÉ

Responsable marchés Agronomie - Pôle Agro-Enviro-Bâtiment

Les autres articles qui peuvent vous intéresser :

Je souhaite recevoir des informations sur la fertilité des sols

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement la lettre d'information technique Tec'Lait

Share This