Sélectionner une page

Prix payé, production, marge, âge à la reproduction des génisses. Quelles sont les tendances?

23 01 2019 | Nutrition et reproduction, Performances |

Stabilisation des effectifs par élevage

Après une hausse des effectifs régulière depuis plusieurs années, on observe une stabilisation depuis le printemps. Ce ralentissement provisoire s’explique par la saturation des bâtiments actuels, une année fourragère plus tendue et l’absence de signal de la part de la filière pour augmenter les livraisons.

Redressement de la production par vache

La production freinée par une fin d’été chaude et sèche, par l’absence de repousses d’herbe pour faciliter la transition, se redresse en fin 2018. Les maïs secs sont maintenant mieux valorisés après 2 mois de stockage (amidon plus dégradable).

Les taux  gagnent respectivement 0.5 point en TB et 0.25 point en TP. C’est surtout le reflet du profil plus fibreux des maïs 2018.

Vers un prix payé à 342 €/1000 L pour l’année, similaire à 2017

Le fléchissement du prix cet été (prix de base en recul de 6 €, problèmes de qualité cellulaire) est compensé par une meilleure conjoncture des marchés fin d’année et par des plus-values composition supérieures.

La marge sur coût alimentaire par vache impactée par la hausse des aliments

Depuis septembre la MCA/VL marque le pas (-0.4 €/VL/j), en lien avec la moindre efficacité des rations, l’absence de repousses en fin d’été  et le renchérissement des aliments.

Alain BOURGE

EXPERT EN DONNÉES & FORMATEUR

Quotidiennement, Alain définit et établit des indicateurs de performances utiles à la conduite de vos élevages.

alain.bourge@eilyps.fr

Je souhaite en savoir plus sur la mise à la reproduction de mes génisses

0 commentaires

Génisses : des âges de mise à la reproduction qui coûtent chers !

L’atteinte de l’objectif d’âge au vêlage se joue à la mise à la reproduction. Même si cela parait simpliste à première vue, ce paramètre est fondamental. Pour que vos génisses vêlent à 24 ou 26 mois selon les races, c’est à partir de 14 mois pour les Holsteins et 16 mois pour les autres races, que tout se joue.

Selon la race et la taille du troupeau, le retard de la mise à la reproduction à un impact économique qui varie entre 3 500 € et 4 000 € en moyenne par exploitation. Sans compter l’impact sur la trésorerie et les stocks, cela représente un surcoût en moyenne de 150 € par génisse.

Si vous souhaitez établir un plan d’action pour réduire l’âge au vêlage de vos génisses, nos conseillers sont en mesure de vous aider pour définir des axes de travail.

Arnaud FRIN

CONSULTANT ECONOMIE VISIOLYS

Intégré à l’équipe Visiolys, Arnaud intervient en tant que consultant pour définir avec vous la faisabilité de vos projets. Accompagné des experts Visiolys, il a participé au développement de la première gestion technico-économique lait (GTE).

arnaud.frin@eilyps.fr

Recevez gratuitement la lettre d'information technique Tec'Lait

Share This